ENERGIE – EnFAIT – Un projet de l’Union Européenne

ENERGIE – EnFAIT – Un projet de l’Union Européenne

Retour à la liste des Projets
ENERGIE – EnFAIT – Un projet de l’Union Européenne
ENERGIE – EnFAIT – Un projet de l’Union Européenne

EnFAIT – commercialisation de l’énergie marémotrice

Le projet « EnFAIT » est un projet phare de l’Union Européenne (UE) visant à favoriser la commercialisation d’une nouvelle sorte d’énergie renouvelable, celle de l’énergie marémotrice. IDETA participe dans ce projet pour apporter son expérience dans le développement de production d’énergie verte au service des communautés locales. En parallèle, ce projet enrichit aussi IDETA avec de nouveaux partenaires et technologies utiles à la Wallonie picarde.

Le projet
Projet phare de l’UE (programme Horizon 2020), EnFAIT (Enabling Future Arrays in Tidal) a pour objectif de garantir l’avenir des réseaux de systèmes marémoteurs. Avec un budget de plus de 20 millions d’euros, le projet démontre le développement, l’exploitation et le démantèlement du plus grand réseau d’hydrolien au monde (six turbines) sur une période de cinq ans. L’objectif est de déterminer une trajectoire de réduction des coûts de l’énergie marémotrice et de prouver qu’elle peut être concurrentielle par rapport à d’autres formes d’énergie renouvelable.

Le projet est mené par Nova Innovation, le développeur écossais d’énergie marémotrice, en partenariat avec neuf entreprises européennes, dont IDETA. L’objectif principal des partenaires est d’assurer la mise en opération d’un parc a turbines marémotrices connecté au réseau électrique pour :

  • Garantir une évolution progressive du coût de l’énergie marémotrice pendant tout son cycle de vie, en utilisant notamment un logiciel de modélisation pour optimiser le positionnement et la configuration des turbines ;
  • Prouver qu’en adoptant des bonnes pratiques de maintenance, on peut obtenir une grande fiabilité et disponibilité du parc au profit du réseau électrique ;
  • Établir une plateforme de collecte et d’échange de savoir-faire sur les enjeux fondamentaux de l’énergie marémotrice ;
  • Renforcer la confiance des investisseurs ;
  • Franchir une étape importante vers la création d’un secteur commercial rentable de l’énergie marémotrice.

Lancé en juillet 2017 le projet prendra fin en juin 2022.

La participation d’IDETA
En tant qu’acteur économique responsable de Wallonie picarde, IDETA a placé l’augmentation des sources d’énergies renouvelables et l’amélioration de l’efficacité énergétique au cœur de ses priorités, afin de réussir la transition énergétique du territoire et d’y réduire significativement les émissions de CO2. L’agence a inscrit dans son plan stratégique sa volonté d’initier des investissements porteurs de valeur pour la Wallonie picarde, afin de déployer sur le territoire un mix d’énergies renouvelables, garantie d’un retour sur investissement récurrent et durable pour les communes et leurs habitants.

IDETA a entamé sa collaboration avec Nova Innovation en 2016 afin de déployer trois hydroliennes au large des îles Shetland situées au nord de l’Ecosse.  Avec un investissement de 1,8 million d’euros  (sur un budget total de 4,5 millions d’euros), IDETA participe ainsi concrètement à un projet innovant hors Wallonie picarde afin de renforcer la capacité de production d’énergie renouvelable du territoire, qui est et reste à ce jour encore inférieure à la demande en électricité. Par ailleurs, le partenariat permet à IDETA de garantir des versements de dividendes aux communes affiliées à l’intercommunale.  

Le projet EnFAIT lancé en 2017 a permis aux partenaires de réduire les coûts et d’optimiser le rendement des hydroliennes. Cette collaboration a aussi permis à IDETA d’identifier de nouvelles synergies avec Nova Innovation et de mettre en place de nouveaux partenariats, tels que la création de la société CERWAL qui assurera l’optimisation des nouvelles Communautés d’Énergie Renouvelable (CER) ZELDA dans les parcs d’activités économiques  d’IDETA en Wallonie picarde.

Au-delà du volet énergétique, IDETA analysera l’impact socio-économique du projet EnFAIT sur la communauté d’habitants vivant à proximité du réseau d’hydroliennes. L’objectif est que la communauté puisse bénéficier de l’existence du réseau par :

  • le travail, en contribuant à la chaîne d’approvisionnement en produits ou en services ;
  • l’enseignement, par de nouvelles matières d’apprentissage et de citoyenneté dans les écoles ;
  • l’énergie, en consommant cette électricité verte et locale.

Les résultats de l’analyse socio-économique pourront être transposés sur des projets d’énergie renouvelable en Wallonie picarde.

En savoir plus  :

Ce projet a été financé par le programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne dans le cadre de la convention de subvention n° 745862.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'accepte Je refuse C'est quoi un cookie ? Fermer

Vos préférences de cookie ont bien été modifiées