Feder Wallonie
Le Crématorium Les Blancs Arbres

Le Crématorium Les Blancs Arbres

Retour à la liste des Projets
Le Crématorium Les Blancs Arbres
Le Crématorium Les Blancs Arbres

Crématorium « Les Blancs Arbres »

Une approche humaine et qualitative

 

Inauguré en janvier 2010, le Crématorium « Les Blancs Arbres », à Hacquegnies (Frasnes-lez-Anvaing) répond à un besoin sensible sur le territoire de la Wallonie picarde et offre aux familles un cadre propice au recueillement et à l’apaisement.

Le crématorium est construit sur un terrain de 4,3 hectares situé en bordure de la RN60 Leuze-en-Hainaut/Renaix et à proximité immédiate de l’autoroute A8-E429 Lille-Bruxelles. Adossé à un parc cimetière ouvert sur le paysage du Parc naturel du Pays des Collines, il comporte deux salles de cérémonie, une cafétéria et un local technique accueillant deux fours (avec possibilité d’extension) dotés d’une ligne de filtration des fumées – une première en Région wallonne. L’infrastructure est dimensionnée pour accueillir 1.200 crémations annuelles.

La nature transrégionale du Crématorium des Blancs Arbres constitue l’une de ses dimensions majeures : géré et financé conjointement par les intercommunales IDETA et Westlede, le crématorium se destine en effet à la fois à la population de Wallonie picarde (Tournai-Ath-Mouscron) et à celle du Sud de la Flandre orientale, qui n’est pas directement desservie par les deux crématoriums actuels de Westlede (Lochristi et Sint-Niklaas). Recruté en novembre 2009, le personnel du site des Blancs Arbres y accueille d’ailleurs les familles en français et en néerlandais.

Le maître-mot ayant guidé la conception des lieux est la qualité. Elle se retrouve tant dans l’architecture du bâtiment, son intégration paysagère et celle du parc cimetière attenant, que dans la gestion courante du bâtiment et de ses fonctions, qui sera empreinte de valeurs fondamentales que sont l’humanisme et l’ouverture aux différents rites, cultes, et souhaits des défunts et des familles. Une dimension environnementale est également présente, au travers de l’éolienne Windspire installée aux abords du site, des toitures végétalisées ou encore de la récupération de chaleur opérée au niveau de l’installation de filtration.

Le projet représente un investissement de quelque 7 millions €, supporté pour deux tiers par IDETA, pour un tiers par Westlede, et à hauteur de 550.000 € par la commune de Frasnes-lez-Anvaing, pour la partie communale du cimetière paysager sera communale.

 

 

J'accepteJe refuse C'est quoi un cookie ? Fermer

Vos préférences de cookie ont bien été modifiées