Negundo Innovation Center
Rue de l'Innovation, 13
7503 Froyennes
Ouvrir dans Google Maps



Christophe BONCHOUX
Direction Services aux Entrerprises


E ¦ bonchoux@ideta.be

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

En inaugurant le Negundo Innovation Center en juin 2010, l’Agence intercommunale IDETA posait un nouveau jalon dans sa politique d’investissements durables, une politique inscrite dans son plan stratégique 2010-2012.

En effet, non contente de poursuivre le saut qualitatif offert à la zone d’activité Tournai-Ouest I et plus particulièrement à ce quartier, le Trieu du Progrès, IDETA a voulu que ce Centre d’Innovation puisse prôner un développement économique ayant une empreinte environnementale limitée. Haute qualité architecturale, haute qualité environnementale : ces deux principes ont donc guidé le travail des équipes d’architectes (Holoffe-Vermeersch-Greisch), de la société Tradeco, mais aussi et en amont, de l’Agence IDETA.

D’une superficie globale construite de 2.160 m², ce bâtiment comporte 18 unités de bureaux meublés d’une superficie moyenne de 20 m² (deux unités de 40 m²) entièrement modulables, ainsi qu’une demi-douzaine de salles de réunion (dont une de grande capacité), une cafétéria, des sanitaires… Aérien, posé sur colonnes, le bâtiment libère un espace considérable au sol qui sera mis à profit pour accueillir 85 emplacements de parking.

IDETA ouvre donc ces espaces à la location à de jeunes entreprises innovantes : les candidats locataires seront sélectionnés principalement sur cette base. Actives dans le secteur tertiaire – ou dans d’autres secteurs, en lien notamment avec les bâtiments-relais qui peuvent constituer des espaces de production et stockage appréciables – elles y trouveront un maximum de services (secrétariat et accueil centralisés, téléphonie VOIP, connexion fibre optique très haut débit…) pour un loyer très attractif. IDETA entend par ce biais favoriser la croissance des jeunes PME.

La conception technique et architecturale de cet immeuble s’appuie sur une gestion énergétique très rigoureuse. Déjà, l’isolation du bâtiment, bien qu’intégralement vitré, a fait l’objet de soins considérables, abaissant le coefficient k à un niveau appréciable de 29. En faisant appel à des techniques de conception s’approchant des principes de l’habitat bioclimatique, le Negundo Innovation Center tire profit de l’énergie solaire. Quelque 2.400 lattes de bois exotique (padouk) recouvrent ainsi les parois vitrées selon des inclinaisons différant à chaque orientation : de quoi abriter les occupants de la chaleur excessive l’été, et utiliser au mieux les rayons durant l’hiver pour limiter le recours au chauffage traditionnel.

Parallèlement, des panneaux photovoltaïques ont été installés en toiture (5,2 kWc) pour limiter la consommation énergétique classique. Elles côtoient deux éoliennes de type Skystream (4,8 kWc également), de douze mètres de haut. Le chauffage et la climatisation de l’immeuble sont assurés par 6 pompes à chaleur réversibles et haut rendement, tandis que la ventilation mécanique double-flux permet des échanges thermiques idéaux entre l’air intérieur et extérieur. La gestion de ces paramètres (température, ventilation) est entièrement automatisée afin de réduire autant que faire se peut les consommations.

Cofinancée par la Région wallonne et le FEDER dans le cadre du programme Convergence, la construction du Negundo Innovation Center avait débuté durant l’hiver 2008-2009. Le coût du bâtiment s’élève à 3,85 millions d’euros (hors études, foncier et honoraires). Au total, avec la construction des cinq bâtiments-relais (2,9 millions d’euros) livrés en juin 2009, avec la construction de la crèche attenante (1,65 million d’euros) et avec la requalification des abords, l’aménagement du Trieu du Progrès repose déjà sur un budget de près de 11 millions d’euros.

Les prochaines étapes verront la poursuite de l’aménagement du Trieu : en effet, les travaux de construction d’un parking, d’une liaison piétonne vers l’aire autoroutière (et le restaurant) grâce au partenariat avec la Sofico, et d’équipement des trois derniers hectares de terrains rachetés au SPW sont en cours, début 2011.

Déjà marqué par la présence des installations de la Maison de l’Entreprise, et de sept bâtiments-relais, le Trieu du Progrès est appelé à devenir le cœur de vie et de services de la zone d’activité Tournai-Ouest I, "habitée" chaque jour par quelque 200 entreprises et 3.000 travailleurs. Avec ces investissements et la poursuite de l’équipement de zones d’activité économique bien intégrées, mais également au travers de tous ses autres métiers, l’Agence intercommunale IDETA sème les conditions du développement durable en Wallonie picarde.

Pour l’anecdote, le bâtiment doit son nom à l’Acer Negundo Flamingo, un érable à feuilles de frêne planté dans le patio central. De quoi enraciner un peu plus encore cet immeuble dans la durée, et dans la durabilité.

Plus d'infos ? Rejoignez la page dédiée à cette infrastructure. 

FEDER-UE+W